Un webdesigner conçoit un site internet accessible aux malvoyants

Comment rendre un site web accessible aux malvoyants ?

Pour la plupart des webmasters, webdesigners et indépendants qui créent leur site internet seuls… Il n’est pas évident de se mettre à la place de tous les utilisateurs et surtout, des utilisateurs avec un handicap visuel. Pourtant, il est devenu essentiel de garantir une accessibilité web complète et ce, peu importe le site internet dont il est question ! Dans cet article, je vous explique comment créer un site accessible ou comment rendre votre propre site web accessible aux malvoyants. 🌟

Un menu de navigation adapté

Pour visiter un site internet… Encore faut-il pouvoir naviguer dessus ! Et si vous souhaitez améliorer l’accessibilité de votre menu de navigation, il va falloir le simplifier au maximum. Exit les menus principaux outrageusement longs et incohérents ! Privilégiez la simplicité, l’efficacité et la cohérence afin que toutes les pages principales de votre site internet soient accessibles rapidement et facilement. 🚀

Veillez également à ce que la navigation à travers le menu soit fluide et adaptée à la navigation au clavier. De nombreux utilisateurs ne sont pas en capacité d’utiliser une souris classique, voire même une souris tout court !

Si vous le pouvez, je vous invite à ajouter une barre de recherche dans le menu principal ou simplement en haut de votre site (sur toutes les pages). Elle permettra aux visiteurs de rechercher très rapidement la page qui les intéresse en saisissant un ou plusieurs mots-clés. 🔎

Une retranscription textuelle pour chaque information

Lorsqu’un handicap visuel est trop important et qu’il ne permet pas la lecture visuelle, c’est un lecteur vocal qui est utilisé pour naviguer sur le web. Cependant, de nombreux sites internet ne sont pas adaptés aux lecteurs vocaux et ne sont donc pas accessibles aux malvoyants ! Voici les principaux points d’attention concernant l’accessibilité de l’information sur un site web.

1 – L’importance des alternatives textuelles

Les alternatives textuelles sont utiles pour améliorer le référencement naturel d’un site internet… Mais pas seulement ! La première fonction d’une alternative textuelle (également appelée texte alternatif) est de décrire l’image ou le visuel auquel elle est rattachée.

En saisissant une alternative textuelle pour tous les visuels présents sur votre site internet, vous permettez aux utilisateurs qui n’ont pas accès à ces visuels de recevoir les informations qu’ils véhiculent ! 🧠

À lire aussi : 4 manières de faire vivre votre site internet

2 – Des couleurs non essentielles

Pour que votre site web soit accessible aux malvoyants, vérifiez qu’aucune information présentée sur votre site ne soit uniquement signifiée par la couleur !

Exemple : vous posez une question à l’utilisateur à travers un formulaire et vous lui proposez de répondre positivement ou négativement grâce à deux boutons, un rouge (pour oui) et un vert (pour non). Si les boutons ne contiennent pas les mots oui et non en plus de la couleur, ça n’ira pas !

Pour avoir un site web accessible, il faut réserver les couleurs à un usage décoratif, additionnel ou de branding. Les couleurs viennent alors décorer ou soutenir l’information : elles ne la véhiculent pas à elles seules !

3 – Une utilisation limitée des infographies et des vidéos

Même si la saisie des alternatives textuelles permet de décrire textuellement des visuels présentés sur un site internet… Elles ne sont pas suffisantes pour décrire des infographies ! Il serait difficile d’expliquer le contenu d’une infographie complète en seulement quelques mots (car oui, une alternative textuelle se doit d’être concise).

Il serait donc plus sage de limiter l’utilisation des infographies pour maximiser l’accessibilité de votre site internet. Pour autant, vous pouvez également en proposer quelques-unes si vous ajoutez une retranscription textuelle complète sous chacune d’entre-elles. ✅

On rencontre le même problème avec les vidéos et les visuels animés. Si vous voulez vraiment en intégrer sur votre site, n’oubliez pas de proposer une retranscription écrite complète à côté !

À lire aussi : Comment créer le site web de ses rêves ?

Un texte cohérent et lisible pour les lecteurs vocaux

Je vous parlais des lecteurs vocaux un peu plus haut… Vous connaissez donc désormais l’importance de leur proposer un contenu lisible ! Alors, pour être sûr que tous les textes de votre site internet puissent être lus et surtout, être retranscrits vocalement aux utilisateurs, veillez à :

  • ne pas changer de langue à l’improviste
  • limiter l’utilisation des termes anglais (on en utilise très régulièrement sans même s’en rendre compte)
  • utiliser un format de date clair et vous y tenir dans tous vos contenus (par exemple : lundi 21 mars 2022 plutôt que 21/03/22)
  • utiliser correctement la ponctuation
  • limiter l’écriture inclusive (dont la ponctuation peut perturber la synthèse vocale)
  • nommer les intitulés des liens
  • etc.

Après avoir suivi ce plan d’action pour créer ou rendre un site web accessible aux malvoyants… Vous pourrez ENFIN dormir sur vos deux oreilles, en sachant que vos contenus web sont accessibles au plus grand nombre. 😊

Découvrez les autres articles du Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Hey ! Moi, c'est Eva...

Je suis Web content manager, spécialisée WordPress, accessibilité web et Référencement naturel.

Ma mission est de développer la visibilité en ligne des entreprises et des indépendant.es qui souhaitent se digitaliser, en intervenant au choix, dans :

  • la création de votre site internet
  • l’élaboration de votre stratégie de référencement naturel
  • la création de vos différents contenus web (articles de blog, freebies, newsletters, pages web, etc.)