un rédacteur se pose la question : qu'est-ce qu'une alternative textuelle

Qu’est-ce qu’une alternative textuelle et comment l’écrire ?

Qu’est-ce qu’une alternative textuelle, à quoi sert-elle et surtout, comment la rédiger pour optimiser au maximum votre site internet, son expérience utilisateur ainsi que son référencement naturel ? Toutes les réponses dans cet article !

Alternative textuelle d’une image : la définition exacte

Une alternative textuelle (également appelée texte alternatif) est la description écrite d’un visuel (contenu graphique) présent sur une page web. Cette retranscription écrite est un texte court qui décrit l’image à laquelle elle est rattachée. L’alternative textuelle est contenue dans le code html de la page , plus précisément dans l’attribut alt, qui a une incidence certaine sur le référencement naturel et l’accessibilité d’un site internet.

Les alternatives textuelles peuvent être utilisées pour décrire toutes sortes de contenus graphiques présents sur une page web :

  • image ou photographie
  • vidéo
  • gif animé
  • zone cliquable
  • etc.

En langage html, l’alternative textuelle doit être saisie dans l’attribut alt, qui doit lui-même être ajouté à la balise <img>. Ce qui nous donne : <img src=’’https://www.nomdusite.com/nom-image.jpg’’ alt=’’description écrite de l’image’’ />.

Ne prenez pas peur, de nombreux outils permettent désormais de remplir toutes les alternatives textuelles d’un site web sans avoir à saisir une seule ligne de code. 🧐

À quoi ça sert, une alternative textuelle ?

Les alternatives textuelles d’un site internet impactent deux éléments essentiels : le référencement naturel et l’accessibilité.

L’impact sur le référencement naturel

Pour indexer un contenu visuel sur le web, les moteurs de recherche prennent en compte différents éléments :

  • légende de l’image
  • alternative textuelle
  • texte qui entoure l’image.

Si vous souhaitez les aider à comprendre ce qui se trouve sur une image afin de favoriser son indexation, veillez donc à rédiger son alternative textuelle avec soin !

À savoir : Google demande notamment à ce que toutes les alternatives textuelles soient remplies. Si vous ne respectez pas cette consigne sur votre propre site, vous prenez le risque d’être pénalisé et d’impacter négativement votre référencement naturel.

L’impact sur l’accessibilité web

Un moteur de recherche ne peut techniquement pas comprendre une information uniquement visuelle. Une alternative textuelle permet donc aux robots de comprendre l’information véhiculée par une image. Ainsi, les alternatives textuelles profitent à de nombreux outils, y compris ceux qui sont destinés à l’accessibilité. Elles sont notamment essentielles pour les utilisateurs qui :

  • utilisent un lecteur vocal pour pallier un handicap visuel
  • naviguent à l’aide d’une plage braille
  • consultent des pages web avec un affichage limité (connexion restreinte, navigation mobile, etc.)
  • désactivent volontairement l’affichage des images.
  • etc.

En bref, il est impossible de garantir la meilleure expérience utilisateur possible sur un site web sans veiller à la saisie des alternatives textuelles ! Si vous souhaitez que votre site internet soit accessible au plus grand nombre : n’oubliez pas de rédiger les vôtres. 👀

À lire aussi : Référencement naturel : 5 raisons de commencer tout de suite

Comment rédiger la parfaite alternative textuelle ?

La majorité des CMS (système de gestion de contenu) utilisés aujourd’hui permettent de saisir les alternatives textuelles via une interface visuelle. Il s’agit, dans la plupart des cas, d’un simple champ textuel à remplir, après le téléversement d’une image.

Sur WordPress, par exemple, vous pouvez retrouver ce champ sous le nom Texte alternatif lorsque vous sélectionnez une image dans la bibliothèque de médias.

Pour rédiger un texte alternatif, décrivez succinctement le contenu de votre image. Si vous pouvez y intégrer naturellement le mot-clé principal de votre page, alors faites-le. Mais évitez à tout prix le bourrage de mots-clés, sous peine d’être sanctionné par Google !

Admettons que l’image à décrire soit une photographie d’ours brun. Vous pourrez ainsi saisir : « ours brun adulte en forêt » et non pas « ours brun ours polaire ours adulte animal sauvage photographie animalière ».

À lire aussi : 3 outils intuitifs pour le suivi du référencement naturel

Comment consulter le texte alternatif d’une image ?

Vous ne savez pas si les images de votre site sont déjà rattachées à des alternatives textuelles ? Vous pouvez vérifier cela dès maintenant !

Pour ce faire, suivez l’une de ces 3 méthodes :

  1. Ouvrez votre page web sur le navigateur Firefox et faites un clic droit sur l’image de votre choix. Sélectionnez « Informations sur l’image ». Le « texte associé » qui s’affiche correspond à l’alternative textuelle. Vous pouvez utiliser cette méthode via Google Chrome et sélectionner « Inspecter ». Vous pourrez alors voir directement l’attribut alt contenu dans le code de la page.
  2. Une fois votre page web affichée sur un navigateur, faites un clic droit sur un espace vide et sélectionnez « Code source de la page » ou « Afficher le code source de la page ». Utilisez ensuite la commande clavier Ctrl+F pour rechercher le terme « alt » et consulter toutes les alternatives textuelles présentes sur la page.
  3. Téléchargez gratuitement l’extension Web Developer sur votre navigateur. Retournez sur la page web que vous souhaitez vérifier et cliquez sur l’icône de l’extension pour l’activer. Sélectionner « Display Alt Attributes » afin de les afficher directement près des visuels de la page.

Découvrez les autres articles du Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Hey ! Moi, c'est Eva...

Je suis Web content manager, spécialisée WordPress, accessibilité web et Référencement naturel.

Ma mission est de développer la visibilité en ligne des entreprises et des indépendant.es qui souhaitent se digitaliser, en intervenant au choix, dans :

  • la création de votre site internet
  • l’élaboration de votre stratégie de référencement naturel
  • la création de vos différents contenus web (articles de blog, freebies, newsletters, pages web, etc.)